Comment a été créée la troupe des Baladins de l’Abbaye de Bevaix et qui nous sommes:

La troupe est née dans l’enthousiasme des cérémonies destinées à célébrer le Millénaire du Prieuré de Bevaix (1998). La majorité des quelques 60 actrices et acteurs et de la quarantaine de choristes, pratiquement tous habitants du village, qui ont préparé le spectacle-phare de cette commémoration ont décidé de poursuivre l’aventure et de consacrer leurs loisirs aux arts de la scène.

Réunis le 30 octobre 1998, près de 80 personnes de l’équipe du Millénaire ont décidé de créer La Compagnie des Baladins de l’Abbaye. L’assemblée constituante s’est tenue à la Rouveraie le 15 février 1999 lui donnant ainsi naissance officiellement.

Les comédiens et chanteurs, tous amateurs, sont encadrés pour la préparation des spectacles, les jeux de scène, les chorégraphies et la musique, par des personnes confirmées et compétentes, pour la plupart issues du monde du théâtre professionnel. Ils sont également soutenus par une dizaine de bénévoles réguliers pour la création des décors et autres activités techniques.

La troupe produit, en principe en alternance, un spectacle théâtral et un spectacle musical par année, joués, depuis le 31 août 2001, dans sa propre salle de la Grange du Plan Jacot.

Les 2 premiers spectacles ont été présentés dans une salle louée. Maintenant dans ses murs, la compagnie continue à présenter ses spectacles, alternant des pièces de théâtre avec des spectacles musicaux, tels que café-concert, comédie musicale, avec des chansons du répertoire, ou composées par Bernard Contesse, (« Mais l’Usine » en 2004 et « Tout doit disparaître » en 2013) ou Evan Métral (« Profil net » en 2019). Voyez dans la rubrique « ce qu’on a déjà joué » la variété du répertoire exploré jusqu’à ce jour…

Tous les 2 ans, le 31 décembre de chaque année paire jusqu’en 2012, les Baladins transformaient la double salle de sport de Bevaix en un restaurant-théâtre de 370 places. La Nuit des Rois prenait place dans une salle décorée et complétée par une scène; c’est une longue soirée, de 18h30 à 03h00 le lendemain matin, où ils ont tout fait: accueil en apéritif, repas, service à table, et bien sûr spectacle, sketchs ou chansons. La soirée se terminait par un bal, mené par un orchestre ou un DJ. Jusqu’en 2008, c’était chaque année, le dernier samedi des vacances de janvier qu’avait lieu cette folle soirée.